top of page
Ontwerp zonder titel-9.png

Le débat concernant la protection des cétacés: collaboration pour une cause commune?

Il y a un débat actif dans la société concernant la détention de cétacés dans les zoos. Une minorité vocale soutenue par certains politiciens s'oppose à la présence de cétacés dans les zoos. Un débat rigoureux est nécessaire, en tenant compte des preuves scientifiques et en évitant les déclarations biaisées qui ne sont pas étayées par ce que nous avons appris sur ces animaux depuis de nombreuses années.


Des millions de personnes continuent de visiter les zoos chaque année pour rencontrer ces animaux fascinants. Bien que l'opinion générale soit que les animaux ne doivent pas être détenus à des fins de divertissement pur, la grande majorité des zoos ont depuis longtemps remplacé les spectacles animaliers par des présentations éducatives conçues pour sensibiliser le public à la protection de la biodiversité. Beaucoup ont également transformé les spectacles en rencontres avec des animaux entièrement consacrées à sensibiliser le public et à changer les attitudes et les comportements. De même, les besoins de santé et de bien-être de chaque animal doivent être pleinement satisfaits. Les licences gouvernementales conformes à la directive sur les zoos, ainsi que les accréditations d'associations et les systèmes de certification tiers, doivent garantir que tel est le cas. Toute installation qui ne répond pas aux attentes de la société concernant les zoos modernes devrait être fermée.


Nous savons que nous sommes en plein milieu d'une sixième extinction causée par les êtres humains. Les efforts pour atteindre les objectifs et les échéances internationaux, européens et nationaux visant à faire face à la crise sont insuffisants. Plus de 500 000 dauphins et autres cétacés meurent chaque année dans la nature. Comme l'a récemment averti l'Union internationale pour la conservation de la nature, le travail de conservation dans la nature (« conservation in situ ») ne suffit pas à arrêter les menaces et l'extinction des dauphins et des marsouins : l'expertise et les installations des zoos et d'autres systèmes de soins gérés seront essentielles pour réussir (« conservation ex situ »). Des partenariats public-privé sont de toute urgence nécessaires pour sauver les espèces les plus gravement menacées et accélérer les progrès en matière de protection de la vie marine contre la pollution terrestre grâce à des campagnes de sensibilisation ciblées.


Jamais les zoos et les aquariums n'ont été aussi nécessaires ; jamais quelques organisations anti-zoo n'ont autant travaillé pour les détruire. Visités par des millions de personnes chaque année, les zoos accrédités par l'Association européenne pour les mammifères aquatiques (EAAM) mettent en relation les gens avec des ambassadeurs océaniques charismatiques, y compris des phoques, des lions de mer, des dauphins, des morses, des ours polaires, des lamantins, des orques, des tortues, des requins, des poissons et d'autres espèces marines. La possibilité de vivre une expérience proche de ces animaux crée de précieuses opportunités éducatives et a été prouvée pour susciter des comportements davantage tournés vers la conservation.


Ce document fournit aux décideurs politiques, aux journalistes, aux étudiants et à tous les citoyens intéressés par le rôle des zoos modernes et la place des cétacés dans les zoos des informations pertinentes pour le débat.


L'EAAM tient à remercier le Dr. Javier Almunia, directeur de la Loro Parque Foundation, pour l'« Encyclopédie des arguments contre la captivité : démystifier les mythes utilisés contre les zoos et les aquariums », sur laquelle ce document est basé. Comme l'observe correctement le Dr. Almunia, « Si nous n'avions pas de zoos aujourd'hui, nous devrions les inventer ».


Télécharger le document

EAAM - Le Debat
.
Télécharger • 3.59MB


Comments


bottom of page